Prendre un rendez-vous

Nos autres chirurgies

les chirurgies de l'oeil

Nos autres chirurgies
QUID DES AUTRES TECHNIQUES CHIRURGICALES

Le LASIK est la chirurgie laser de première intention pour les personnes désirant se débarrasser définitivement de leurs lunettes ou de leurs lentilles. Il sera donc proposé chaque fois que cela est possible.

Malheureusement, tout le monde n’est pas éligible au LASIK et il faudra parfois avoir recours à une technique chirurgicale différente. Il en existe plusieurs sortes.

PKR
EpiLASIK / LASEK
Les lasers de surfaces : PKR, EpiLASIK et LASEK

Lorsque la cornée du patient à opérer est anormale, car trop fine ou trop déformée, le LASIK sera contre-indiqué. Il faudra alors s’orienter vers une technique dites « de surface ». En effet dans ces techniques, le laser sera non plus appliqué en profondeur de la cornée (dans le stroma profond) mais en surface.

Il existe 3 techniques de laser Excimer de surface dont 2 ne sont plus vraiment appliquées de nos jours :

  1. La PKR
  2. l’EpiLASIK 
  3. le LASEK

La principale est la PKR, qui représente environ 20% des cas des chirurgies au laser Excimer. Dans les trois cas, il ne sera plus question de créer un capot de cornée mais d’effectuer le traitement photoablatif en surface de cornée, après avoir retiré ou soulevé préalablement l’épithélium (la fine couche la plus externe de la cornée).

Les résultats avec ces techniques sont, comme pour le LASIK, excellents, mais nécessite un temps de récupération plus long. En effet, la durée de récupération visuelle sera d’environ 3-4 jours, le temps que l’épithélium cicatrise et se reforme convenablement. La gêne ressentie sera plus importante également qu’en LASIK pendant cette même période, gêne atténuée au moyen de traitement médicamenteux et de lentilles pansement que l’on garde les premiers jours.

Le Relex-SMILE

Une autre technique Laser offre une bonne alternative au LASIK, c’est le SMILE.
Le SMILE (Small Incision Lens Extraction) est une technique récente qui consiste à découper, au laser femtoseconde VisuMAX de Zeiss, un lenticule de cornée correspondant au défaut visuel à traiter.

Ce lenticule est réalisé en profondeur de cornée (dans le stroma) et il sera retiré à l’aide d’une pince au travers d’une micro-incision de 3 à 4mm. L’avantage de cette technique est de n’avoir besoin que d’un seul laser et de ne pas créer de capot cornéen. Cette technique peut être une bonne option pour les personnes susceptibles de déplacer leur capot cornéen lors d’un choc ou de façon traumatique (les personnes pratiquant des sports de combats par exemple).

SMILE
Implant intra-oculaire
Les Implants intra-oculaires

Dans le cas des fortes amétropies, les lasers excimers (LASIK, SMILE ou Lasers de surface) seront contre-indiqués.
La solution idéale pour les personnes désirant voire sans lunettes sera la pose d’un implant intra-oculaire. C’est une lentille correctrice, qui sera insérée chirurgicalement dans l’œil. Contrairement aux lentilles cornéennes, elles n’ont pas besoin d’être lavées et changées régulièrement. On considère qu’une lentille intra-oculaire bien tolérée, permettra de se passer définitivement de lunettes pendant 15 à 20ans.

Cette technique peut faire peur pour les patients car elle est encore peu connue du grand public. Pourtant, elle existe depuis de nombreuses années et pour un chirurgien expérimenté, elle est très rapide (une dizaine de minutes par œil).
Cette opération sera destinées principalement aux :

  • Myopes forts > 10 Dioptries
  • Hypermétropes forts > 5 Dioptries

Ces implants peuvent se commander en version toriques pour corriger en plus un éventuel astigmatisme associé à une myopie ou une hypermétropie forte.

Le remplacement du cristallin clair : le Prelex

Le Prelex consiste à remplacer la lentille principale de l’œil (le cristallin) par un implant, calculé au préalable afin de corriger le défaut visuel du patient (myopie, hypermétropie, presbytie associé ou non à un astigmatisme).
La chirurgie du cristallin est la même que celle de la cataracte, sauf qu’elle est proposée plus tôt et que le but final est de ne plus porter de lunettes.
Elle visera les personnes presbytes en priorité car, en retirant le cristallin, les patients perdront leur capacité à accommoder et deviendrons donc presbytes.
Il existe deux grandes familles d’implants qui viendront en remplacement du cristallin : 

  1. les implants monofocaux 
  2. les implants multifocaux.

Les monofocaux seront plus adaptés aux forts myopes. Ils permettront de voir net à une seule distance, de loin ou de près.
Si le patient préfère voir net de loin, il lui faudra une petite lunettes d’appoint pour la lecture ; s’il préfère voir net de près, il lui faudra une petite lunettes d’appoint pour la conduite.

Il est également possible d’opérer en monovision (ou bascule) en mettant un implant monofocal pour la vision de loin sur un œil et un implant monofocal pour la vision de près sur l’autre œil.

Les Multifocaux seront, eux, plus adaptés pour les hypermétropes et presbytes. Cette lentille possède une technologie plus poussée, permettant une vision de loin et de près simultanément sur la même lentille. Les personnes opérées de cette manière pourront se passer définitivement de lunettes dans la vie quotidienne.

Implant multifocal en remplacement du cristallin clair
Menu
Docteur Ancel