Prise de rendez-vous
Fermer

Prenez un rendez-vous pour une consultation pré-opératoire

Vos troubles visuels

52 avenue du roule 92200 Neuilly-sur-Seine 01 47 22 20 94

Troubles de la vision

Astigmatisme

L’astigmatisme est un défaut de forme de la cornée : cette dernière sera plutôt ovale que ronde. L’œil astigmate a une vision imprécise de près comme de loin, souvent déformée et ce, quel que soit son âge.

Ce trouble visuel touche la plupart de la population et est lié à un défaut de forme de la cornée. Cette dernière présente des différences de cambrure (rayons de courbure), ce qui implique que le cheminement des rayons lumineux soit différent selon les endroits (méridiens) de pénétration dans l’œil.

L’astigmatisme est exceptionnellement isolé; le plus souvent, il est associé à une myopie ou à une hypermétropie et, après 45 ans, à une presbytie.

 

Schéma de la réfraction de la lumière dans un œil astigmate puis une fois corrigé par un verre torique action de la lumière dans un oeil astigmate

Représentation schématique de la réfraction de la lumière dans un œil astigmate (en haut) puis une fois corrigé par un verre torique (en bas).

 

Un astigmatisme de 0,50 à 0,75 dioptrie est courant chez la plupart des individus et peut être compatible avec une bonne vision (astigmatisme physiologique).

 

Sur votre ordonnance, l’astigmatisme est le chiffre dans la parenthèse.
Ex : -2.00(-0.75×0°) signifie -2D de myopie et -0,75D d’astigmatisme à 0°.

 

Une personne astigmate aura tendance à confondre des lettres qui se ressemblent comme le P et le F, le H et le M etc…
Outre la vision altérée, l’astigmatisme peut se manifester par des maux de tête apparaissant rapidement après un effort visuel prolongé (visionnage d’un film, conduite, lecture, travail sur ordinateur). Plus les maux de tête sont précoces, plus le trouble est important et doit être corrigé.

 

L’astigmatisme est observé lorsqu’on distingue deux méridiens principaux orthogonaux entre eux : l’un correspondant à l’axe le plus plat (le moins convergent) et l’autre à l’axe le plus cambré (le plus convergent). Parfois, les méridiens principaux ne sont pas orthogonaux, on parle alors d’astigmatisme irrégulier, beaucoup moins fréquents.

 

Sa correction peut se faire par lunettes avec verres correcteurs cylindriques (aussi appelés toriques), lentilles de contact souples toriques ou rigides, ou chirurgie (LASIK ou PKR, implants…).

 

L’apparition tardive d’un astigmatisme cornéen (après l’âge de 15 ans) doit toujours faire suspecter une dégénérescence cornéenne appelée le kératocône.
C’est une déformation acquise de la cornée, liée à des insuffisances des tissus de soutien qui perdent leur rigidité naturelle.

Prise de rendez-vous
720_450-fMbCTAE0pWzMc4oSFMVpJ0DgTG8npHpQe9GsEQnSvPe4aOUGf66tSXFnwTgCEbjB

Le LASIK