Prise de rendez-vous
Fermer

Prenez un rendez-vous pour une consultation pré-opératoire

Vos troubles visuels

52 avenue du roule 92200 Neuilly-sur-Seine 01 47 22 20 94

Chirurgies

Implants réfractifs

Les implants phakes (le cristallin est laissé en place) sont des lentilles correctrices intra-oculaires introduites chirurgicalement dans l'œil, le plus souvent en arrière de l'iris et devant le cristallin.

 

Par cette chirurgie,  la puissance optique globale de l’œil se trouve modifiée par l’addition d’un dioptre intra-oculaire (l’implant) alors qu’avec les chirurgies par laser, la puissance optique de l’œil est modifiée par sculpture de la cornée pour en modifier sa courbure.

Ils représentent moins de 5% des chirurgies réfractives et trouvent leurs indications dans les limites et contre-indications des chirurgies cornéennes par laser : fortes amétropies (Myopie > -10D ou hypermétropie > +5D) et/ou cornées ne pouvant être traitées au laser (trop fines ou asymétriques).

 

Implant réfractif avant son introduction dans l’oeil

Implant réfractif avant son introduction dans l’oeil

 

 

Ce type d’implant est préférentiellement réservé aux patients ayant encore une accommodation suffisante (moins de 45 ans). Dans le cas contraire,  les implants pseudo-phakes (en remplacement du cristallin) seront souvent préférés.

L’intervention se déroule sous anesthésie locale par collyres avec légère relaxation générale (neurolept-analgésie) en ambulatoire ; elle dure moins de quinze minutes et est totalement indolore.  Le plus souvent les deux yeux sont opérés à 1 semaine d’intervalle minimum pour écarter tout risque infectieux grave (endophtalmie bilatérale). Elle consiste en l’introduction de la lentille dans l’œil et son placement en chambre postérieure, entre iris et cristallin. Une coque et un pansement seront conservés pendant la première nuit.

 

 

Insertion de l'implant derrière l'iris via l'injecteurInsertion de l’implant derrière l’iris via l’injecteur

 
 

Implant dans l’œil en fin de chirurgie Implant dans l’œil en fin de chirurgie

 

La période post-opératoire est relativement simple, sans gêne physique, avec une récupération visuelle déjà très satisfaisante dès le lendemain à l’ablation du pansement. Le traitement est purement local avec des collyres antibiotiques et anti-inflammatoires pendant un mois maximum.

Les consignes postopératoires sont strictes quant au respect des conseils d’asepsie (ne pas se frotter les yeux, éviter la poussière pendant une quinzaine de jours et ne pas se baigner en mer ou piscine pendant un mois)

Une surveillance à long terme de ce type d’implant est essentielle pour s’assurer de leur bonne tolérance et de l’absence de complications. La durée de vie est d’environ 10 ans.

Globalement, cette technique d’implants phakes donne d’excellents résultats optiques avec très peu d’effets secondaires (halos principalement) et d’exceptionnelles complications (infection < 1/1000).

Rarement (moins de 5% des cas), il peut arriver que l’implant ne corrige pas à 100% l’amétropie initiale ; un traitement complémentaire par laser (retouche) peut être proposé pour une correction parfaite.

Prise de rendez-vous
1500_844-EUj2Phf4qO9KBf8dvbsbzkmMIKKoertA3v17v9FVZnl8IFO7RfPmclrAgTTIHaMK

Troubles de la vision