Prise de rendez-vous
Fermer

Prenez un rendez-vous pour une consultation pré-opératoire

Vos troubles visuels

52 avenue du roule 92200 Neuilly-sur-Seine 01 47 22 20 94

Chirurgies

PRELEX et Implants pseudo-phakes

 
 

La technique, nommée par les anglo-saxons le PREsbyopic Lens EXchange ou PRELEX, permet de corriger les anomalies du pouvoir optique de l’œil (amétropies) par un changement de cristallin (cristallin naturel de +19 dioptries remplacé par un cristallin artificiel de puissance adaptée au défaut visuel préexistant). Elle est exactement identique, dans ses modalités, à celle de cataracte (cf Cataracte). Elle est cependant différente dans son indication puisque dans le PRELEX, le cristallin est clair alors qu’en cas de cataracte, il n’est plus transparent mais opaque

LE PRELEX est préférentiellement réservée aux patients après cinquante ans, l’ablation du cristallin naturel induisant systématiquement une presbytie.

Cette chirurgie représente environ 15% des chirurgies réfractives et se nourrit elle aussi des mauvaises indications ou contre-indications des chirurgies au laser : Fortes amétropies, cornées trop fines ou asymétriques, début d’opacification du cristallin.

 

Les implants pseudo-phakes ou cristallins artificiels sont des lentilles correctrices intra-oculaires introduites dans l’oeil en remplacement du cristallin naturel.

Deux types de correction par implants sont possibles pour corriger la presbytie induite lors de cette chirurgie :

– Implants unifocaux corrigeant chaque œil différemment selon le principe de la monovision ou bascule (oeil directeur corrigé en vision de loin et oeil dominé en vision de près). Ce principe est privilégié chez les myopes.

– Implants multifocaux (corrigeant simultanément vision de loin et vision de près sur les deux yeux).  Ce principe est privilégié chez les hypermétropes.

 

L’intervention se déroule sous anesthésie locale par collyres avec légère relaxation générale (neurolept-analgésie) en ambulatoire ; elle dure moins de quinze minutes et est totalement indolore.  Le plus souvent les deux yeux sont opérés à 1 semaine d’intervalle minimum pour écarter tout risque infectieux grave (endophtalmie bilatérale). Une coque et un pansement seront conservés pendant la première nuit.

 

Implant pseudo-phake multifocal toriqueImplant pseudo-phake multifocal torique

 

Le traitement est purement local avec des collyres antibiotiques et anti-inflammatoires pendant un mois maximum.

La période post-opératoire ainsi que les effets secondaires et éventuelles complications sont les mêmes que lors d’une chirurgie de la cataracte : absence de gêne physique et récupération visuelle déjà très satisfaisante le lendemain à l’ablation du pansement. Les consignes postopératoires sont strictes quant au respect des conseils d’asepsie (ne pas se frotter les yeux, éviter la poussière pendant 10 jours après l’intervention et pas de baignade en mer ni en piscine pendant 1 mois).

Le PRELEX donne d’excellents résultats optiques avec très peu d’effets secondaires (halos et mauvaise vision intermédiaire avec les implants multifocaux principalement) et d’exceptionnelles complications (infection < 1/1000). Il peut cependant arriver que l’implant ne corrige pas complètement l’amétropie initiale. Un traitement laser complémentaire (retouche) peut être proposé pour une meilleure correction (5% des cas environ).

À noter qu’après changement de cristallin, la capsule postérieure  du cristallin naturel (laissée en place pour servir de support au cristallin artificiel) s’opacifie fréquemment après 2ans, ce qui se traduit par l’apparition d’un voile gênant la vision. Cette opacification est quasi-systématique et se traite facilement par une ouverture de la capsule au laser YAG. La récupération est quasi immédiate et l’opacification ne peut se reproduire.

 

Laser YAGLaser YAG

Prise de rendez-vous
1500_844-EUj2Phf4qO9KBf8dvbsbzkmMIKKoertA3v17v9FVZnl8IFO7RfPmclrAgTTIHaMK

Troubles de la vision