Prise de rendez-vous
Fermer

Prenez un rendez-vous pour une consultation pré-opératoire

Vos troubles visuels

52 avenue du roule 92200 Neuilly-sur-Seine 01 47 22 20 94

Chirurgies

SMILE ou RELEX

Depuis quelques années une nouvelle technique de chirurgie réfractive, variante du LASIK est apparue. Son principe est de créer avec un laser femtoseconde (Visumax*) un lenticule cornéen intra-stromal, correspondant à la myopie à corriger et de le retirer à l'aide d'une pince au travers d'une incision de 3mm d’où son nom de SMILE.

Machine utilisée pour l'opération SMILE

Les avantages théoriques avancés par rapport au LASIK sont l’absence de capot d’où une résistance biomécanique cornéenne supérieure et moins de sécheresse lacrymale induite puisque les nerfs cornéens sont moins endommagés.

Cette technique, très séduisante en théorie, donne des résultats identiques au LASIK classique, mais la récupération du patient après l’opération n’est pas aussi rapide qu’un lasik traditionnel. Le patient se plaint souvent d’un voile résiduel pendant un minimum trois jours voire une bonne semaine. Ce voile est lié à un œdème cornéen plus important du fait de la double découpe femtoseconde (antérieure et postérieure). Par ailleurs, cette technique n’est destinée qu’aux myopes pour l’instant et son cout supérieur au Lasik (prix des consommables) n’en permet pas une large diffusion. Elle n’a donc pas eu le succès escompté auprès des ophtalmologistes et des patients.

Déroulement de l’opération

Il s’agit d’une technique simple, indolore et extrêmement rapide dans sa réalisation.

– L’oeil est anesthésié à l’aide de gouttes de collyre (anesthésie topique) avant que le chirurgien ne pose un écarteur à paupières pour empêcher le patient de cligner durant l’intervention.

– Le chirurgien met l’oeil du patient en contact avec le cône relié au laser afin de centrer parfaitement le futur traitement laser par rapport à la pupille. A ce moment là, une succion se fait pour immobiliser l’oeil.

 

Opération SMILE au laser

– L’étape suivante est le traitement laser qui va pré-découper, dans la cornée, le lenticule cornéen.

–  Une fois le lenticule sculpté par le laser, le chirurgien doit le retirer par la micro-incision, en ayant au préalable disséquer les adhérences existantes entre la cornée et le lenticule nouvellement crée.

– À la fin de l’intervention, des gouttes antibiotiques sont instillées et du repos est préconisé.

 

Schéma de la technique SMILE

Schéma de la technique SMILE

 

La période post-opératoire

La période post-opératoire est la même qu’avec un LASIK classique : la seule chose différente sera le voile post-opératoire constant pendant quelques jours.
Trente minutes après l’intervention, l’anesthésie se dissipe et la cicatrisation commence : ce sont alors 4 à 5 heures de gêne avec picotements, brûlures et larmoiements. La gêne disparaît au bout de 5 heures mais la vision reste plus ou moins trouble toute la soirée.

La récupération visuelle est bonne dès le lendemain et la reprise des activités basiques est possible malgré le léger voile résiduel.

Après l’opération et pendant une dizaine de jours, on vous recommandera de ne pas vous frotter ou gratter les yeux, d’éviter les atmosphères trop poussiéreuses et de bien mettre vos collyres afin de prévenir tout risque infectieux.

Enfin la piscine sera contre-indiquée pendant une dizaine de jours.

 

Les effets secondaires et complications

Ils sont les mêmes qu’après une chirurgie lasik, la seule différence étant la perception d’un voile pendant une courte semaine.

Prise de rendez-vous
1500_844-EUj2Phf4qO9KBf8dvbsbzkmMIKKoertA3v17v9FVZnl8IFO7RfPmclrAgTTIHaMK

Troubles de la vision